You are currently viewing Comment calculer ma capacité d’emprunt ?​

Comment calculer ma capacité d’emprunt ?​

“Tout le monde pense au 33% pour le taux d’endettement mais 33% de quels revenus ?”
Pascal Clément

En fonction de votre situation professionnelle, le calcul de votre capacité d’emprunt diffère. Certains cas particuliers peuvent également avoir plus de difficultés à obtenir un prêt immobilier. Pascal Clément, co-fondateur de PRETEA partage son expérience et vous renseigne.

Durée de la vidéo : 2:10

SOMMAIRE

Critère 01 : les revenus

Si les 33 % sont toujours d’actualité, il faut déterminer la base des revenus à prendre en compte. Généralement, il s’agit de la moyenne des revenus imposables de l’année si ces revenus sont stables pendant toute la durée du prêt. Si vous êtes proche de la fin de votre carrière,  il faudra prendre en compte les revenus à la retraite.

Pour les travailleurs non-salariés, nous prendrons la moyenne du net imposable des 3 dernières années en vérifiant au préalable que les revenus pris sur l’entreprise sont compatibles avec les résultats de l’entreprise. Une analyse des comptes de l’entreprise sera alors réalisée. Consultez notre article pour en savoir plus sur l’emprunt pour les travailleurs non-salariés.

Critère 02 : le saut de charge

Un autre critère pris en compte est le saut de charge : par exemple, si vous êtes hébergé par votre famille et que vous êtes incapable d’épargner, la question de votre capacité à faire face à de nouvelles échéances se posera.

Critère 03 : les frais divers

La capacité d’emprunt s’apprécie aussi avec sa capacité à financer les frais de notaire et les frais de prêt. Pour certaines banques l’absence d’apport personnel est rédhibitoire pour obtenir un prêt immobilier. Dans ce cas de figure, quel que soit le niveau de vos revenus, votre capacité d’emprunt sera nulle

Par contre, d’autres banques peuvent accepter de vous financer si vous remplissez toutes les autres conditions : endettement égal ou inférieur à 33 %, un peu d’épargne, revenus réguliers, profession évolutive…

Critère 04 : les prêts en cours

Les prêts personnels ou les locations de voiture (considérées comme des emprunts) en cours pénaliseront votre capacité d’emprunt, ainsi que les pensions alimentaires versées.

Pour calculer une capacité d’emprunt, il faut prendre en compte un certain nombre de critères que votre Expert PRETEA saura apprécier. N’hésitez pas à le contacter pour en discuter.  

Agence PRETEA

Pézenas | Montpellier | Gignac

09 72 61 03 05

contact[a]pretea.fr

Ce contenu vous a plu ? Partagez-le sur vos réseaux 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire